En Concert au CCFG, la chanteuse béninoise, Pépé Oléka promet un beau spectacle

Spread the love

Dans le cadre d’une tournée internationale pour la promotion de son nouvel album  »Aliklan », la chanteuse béninoise, Pépé Oléka sera en spectacle ce samedi 11 mars au Centre Culturel Franco Guinéen. Ce concert live de cette grande voix du Bénin et d’Afrique aura lieu dans la salle de spectacle de l’institut à partir de 20h à Conakry.

En prélude de cet évènement qui tombe à pic dans ce mois de la femme, les organisateurs ont tenu une conférence de presse ce mardi 7 mars au CCFG.

Dans son intervention de circonstance, le Directeur Général du CCFG, Dominique Maillochon, s’est réjouit que la sublime chanteuse avec une voix au pouvoir magnétique démarre la tournée par son institut. Il admet que Pépé Oléka est un choix idéal pendant ce mois de la femme. Car cette amazone du Bénin incarne des valeurs et à une certaine notoriété dans le monde de la musique.

  » C’est un énorme plaisir que ce concert ait lieu ici. Comme Aissata vient de le résumer, Pépé est une star internationale…Elle va se produire avec ses musiciens pour le grand bonheur des mélomanes ».

 Après avoir remercier les responsables du CCFG, Pépé Oléka dit vouloir partager la scène avec des musiciens guinéens. Notamment avec un flutiste de la musique pastorale.

 « Je suis particulièrement contente et fière de pouvoir commencer cette tournée au CCFG. Je profite pour remercier Mr. Dominique et toute son équipe qui ont tout fait pour me recevoir pour que je puisse m’exprimer. J’ai quand même voulu travailler avec quelques musiciens locaux…En tant que chanteuse béninoise, j’ai toujours été amoureuse de la flute peule. J’ai dit à Samba de me trouver un. On aura Babagalé qui est flutiste peul dans ma formation sur scène le 11 mars. Donc le concert va être un beau spectacle et j’ai hâte que samedi arrive. »

De l’autre côté, Samba Bah, Responsable du groupe Conakry Cocktail qui a aussi œuvré pour que l’artiste vienne se produire en Guinée, n’a pas boudé son plaisir.

 « Je serais le plus heureux ce jour de voir Pépé sur scène. Parce que c’est un combat que je mène depuis longtemps. C’est une artiste que j’ai côtoyé… Venez voir le spectacle, vous ne serez pas déçu. Car, Pépé est une bête sur scène. »

Par ailleurs, il faut signaler que ce deuxième album (Aliklan) qui sort 10 ans après le premier (Tchité)  est composé de 20 titres. Par ce nouvel opus, l’artiste manifeste son amour pour les cultures qui l’ont vu naître et grandir. En un mot, ces cultures qui l’ont bercée de par leurs diversités pluralistes convergeant vers la richesse culturelle et la solidarité. C’est par cette richesse culturelle que Pépé Oléka souhaite exprimer, donner, recevoir et célébrer la vie.

 A propos

Fille d’un métissage bénino-nigérian, adepte de simplicité et d’une sobriété impressionnante, PéPé OLÉKA est une musicienne qui s’est très tôt frayée un chemin dans l’univers artistique et qui ne laisse aucun mélophile insensible à son Afro Soul Alternative. Ses lyriques et sa voix, mystérieuse et parfois mélancolique transmettent des émotions qui puisent de son histoire personnelle. La majesté, la finesse, la grâce, l’élégance, l’assurance, la confiance et la pureté sont des adjectifs que lui attribue son public. Que l’on comprenne ou non les proverbes et incantations joliment poétisés dans chacune de ses dernières productions, on les fredonne et on bouge à leur rythme.

La voix a une force que les muscles n’auront jamais. Et cette force, PéPé OLÉKA en a le secret.

Ibrahima Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
11 − 5 =