L’énigmatique Takana et son « Banjo kafaan »

Spread the love
Sur la route de Bob Marley depuis 15 ans, le chanteur guinéen Takana ZION ne manque pas d’inspiration dépensière telle une embouchure. Qui est encore prêt à embarquer dans les nouvelles fiévreuses envolées de Takana ? Le Mangana guinéen annonce « Banjo kafaan ». L’album arrivera à quai le 3 mars prochain. C’est la suite logique des emportements de Human supremacy, album à grand poumon.
Takana ZION, (COVER – Bajo kafaan)
Banjo Kafaan est plein de vitalité. Figurez-vous, c’est une bouffée d’air bien frais. Un voyage exaltant touchant au « délire » musical. Soulbeats Music est derrière ce projet majeur qui exhibe au poteau cette autre facette musicale inconnue de Takana. Ce lyrisme est « belliqueux » en termes de créativité et de performance. Dans cette œuvre médius hyper expressive, Takana vous sert une bonne dose de cocktail musical bien harmonieux. Émérite, le chanteur louvoie entre le jazz, le blues et le flamenco résultant un meilleur aboutissement. Ce n’est pas une première que Takana nous transporte dans un tel « cyclone » musical assez singulier. L’on a vu l’expérience avec son album « Kakilmabé », une réelle plus-value. Avec de l’exubérance, de l’énergie à profusion et des interactions les unes que les autres sur les riffs de « Banjo kafaan », Takana se montre encore plus libre et monstrueux que jamais .

Avec Sitanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici