Culture : L’ Avis des Promoteurs Culturels sur les Nouvelles Règles de l’Agence Guinéenne de Spectacles

Spread the love

Après plus de 6 mois d’interruption à cause de la pandémie, les activités culturelles peuvent enfin reprendre en Guinée, tout en respectant les nouvelles dispositions dictées par l’Agence Guinéenne de Spectacles, lors d’une rencontre avec les opérateurs culturels. A la sortie de cette réunion, les producteurs d’événements ont réagit au micro de notre reporter.

Pour Hervé Yao représentant du Nord Sud Communication, la reprise officielle des activités est un ouf de soulagement pour les opérateurs culturels et espère que chacun respectera ces mesures puisque c’est juste pour le bien de l’organisateur, a-t-il soutenu.

Quand au directeur général de la structure Sankaran Music événements, Aly Léno, cet entretien avec la directrice de l’Agence Guinéenne de Spectacles a été fructueux. Car cela leur a permis de bien s’informer sur les nouvelles mesures contre la maladie dont la limitation du nombre de places au palais du peuple et autre.

<<Nous allons tout faire pour prendre toutes les dispositions pour que les choses se passent bien parce qu’on a beaucoup galeré pour la reprise des activités. Je pense que si la suspension est levée, entant qu’entrepreneur culturels nous devons tout faire pour prendre les garde-fous>>, dit-il avant d’évoquer la nécessité d’assurer les artistes et les spectacles.

Tout comme ce dernier, Abdoul Mbaye, directeur du label Urbain Connexion, s’est félicité de cette réunion d’informations et surtout du fait que les acteurs culturels peuvent désormais organiser officiellement leur événement en tenant compte des mesures barrières.
Tout de même, il a profité de l’occasion pour solliciter un soutien financier de l’État guinéen.

Bah Ibrahim /GCM.Com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
25 − 9 =