Gazo à Fayçal, une scène sauvage se produit !

Gazo
Spread the love
Gazo, « persona non grata » à Fayçal ? La question divise et cristallise le débat public sur le réseau social guinéen. La présence du rappeur vendredi, à la Mosquée très réputée de Conakry a semé le trouble. Ce qui heurte la sensibilité de nombreux coreligionnaires musulmans venus implorer ce jour la grâce divine. Une scène gênante qui, depuis des jours, continue de faire couler assez d’encre et de salive. L’acte s’est déroulé en pleine période de ramadan. Nonobstant ce mois d’abstinence, de pénitence et de repentance, les jeunes ont crié dans la Maison de Dieu, le nom du rappeur aussi venu s’acquitter de son devoir religieux. « Gazo ! », « Gazo ! », « Gazo ! » Scandent-t-ils. Un acte qui choque les humains et souille l’image de l’islam et ses fidèles.
« Arrêtez ! Arrêtez les gars… Ne faites pas ça, on est dans une mosquée », disaient Gazo et son staff à l’endroit des jeunes surchauffés au cœur de Fayçal pour obtenir des selfies avec la star. La vidéo devient virale et souffre d’un torrent de commentaires sur la grande toile. Cette scène ignoble n’est pas restée sans répliques et appréciations diverses des internautes. Si certains estiment que #Gazo ne devait pas se rendre à la Mosquée vu sa folle réputation, d’autres, par contre, imputent la responsabilité aux fans.
Aussitôt, les « amis » du rappeur #Gazo réprouvent. « Nous condamnons fermement le comportement de certains jeunes qui ont scandé le nom de l’artiste et ont suivi la foule dans la mosquée. Nous reconnaissons que cette attitude est inacceptable et nous nous engageons à travailler avec les autorités locales pour prévenir de tels incidents à l’avenir. » déplorent-t-ils.
La star du Drill français (Gazo) est en Guinée [son pays d’origine] pour une mission de charité en faveur des enfants démunis. Mais pas que, le rappeur éprouve des intentions d’investir sur la terre de ses ancêtres.
Sitanews,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici