Concert de maitre GIMS à Conakry : le son gâche la fête, et les policiers dispersent à coup de gaz lacrymogène

Spread the love

Maitre Gims aura sans doute vécu, ce samedi soir, à l’occasion de son concert tant annoncé et attendu dans la capitale Guinéenne, l’un de ses plus mauvais souvenirs depuis qu’il est artiste. En cause, un problème technique qui a contraint la super star, malgré lui, à quitter la scène le plutôt que prévu.

En arrivant en Guinée, la star franco-congolaise espérait reproduire l’un de ses meilleurs souvenirs musicaux qu’il dit avoir vécu, ici même, à Conakry. C’était sans compter, cette fois-ci, sur la piètre qualité de l’organisation avec un autre organisateur, différent de celui qui lui a permis de vivre, il y a des années, ce souvenir merveilleux. C’est une co-organisation de MLP Boss et de MLZ.

Monté sur scène après minuit, pour un rendez-vous qui a été pourtant fixé en début de soirée, Maitre Gims qui a promis de mettre le « feu » à son concert, n’a pu chanter que deux morceaux en raison des problèmes techniques qui s’étaient signalés depuis bien longtemps. Malgré ce désagrément, l’artiste est resté sur scène, pour continuer à amuser ses fans, en espérant que la situation allait revenir à la normale. Mais en vain !

Face à la persistance du problème, l’auteur du morceau culte « sapé comme jamais » a été contraint d’abandonner ses fans. Et les forces de l’ordre craignant un risque de débordements, sont intervenues à coup de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui est restée plus ou moins nombreuse.

Au cours de cette débandade regrettable imputable à la mauvaise organisation, les spectateurs ont dit toute leur indignation. Ils ont aussi laissé transparaitre leur optimisme quant à des mesures draconiennes que les autorités prendront contre les organisateurs de ce concert pour ce grand manquement.

Mognouma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
30 − 10 =