Littérature : Un sénégalais devient le premier auteur du sub-Sahara à remporter le célèbre prix Concourt

Senegalese author Mohamed Mbougar Sarr, winner of 2015 Grand Prize Novel Metis for his book "Earth encircled" poses on November 30, 2015, in Saint-Denis de la Reunion, on the French island of La Reunion. - (Photo by RICHARD BOUHET / AFP)
Spread the love

Le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr a reçu ce mercredi 3 novembre 2021 le prix Goncourt. Récompensé pour son quatrième roman, La plus secrète mémoire des hommes (éditions Philippe Rey, en co-édition avec la maison Jimsaan au Sénégal), il devient à 31 ans le premier écrivain d’Afrique subsaharienne à être distingué par le plus prestigieux des prix littéraires français. Un auteur suivi depuis ses débuts par RFI.

Mohamed Mbougar Sarr a été couronné pour son roman La plus secrète mémoire des hommes (éd. Philippe Rey). Après une édition 2020 par visioconférence, le Goncourt était remis, comme le veut la tradition, au restaurant Drouant, dans le quartier de l’Opéra à Paris.

L’écrivain sénégalais l’a emporté dès le premier tour, avec six voix sur les dix du jury. « Je ressens beaucoup de joie. Tout simplement », a-t-il déclaré, à son arrivée à Drouant. Je n’ai pas encore de mots pour en parler », a-t-il ajouté, se disant « très reconnaissant » et « heureux ».

« Avec ce jeune auteur, on est revenu aux fondamentaux du testament du Goncourt, a affirmé le secrétaire de l’Académie, Philippe Claudel. 31 ans, quelques livres devant lui. Espérons que le Goncourt ne lui coupera pas son désir de poursuivre. »

Source : RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
28 ⁄ 2 =