Mamaya à Kankan: la première d’un Président qui y est allé pour séduire (Mognouma)

Spread the love

Autant il était annoncé en visite à Kankan, autant il était attendu pour son retour à la Mamaya, une de ses plus grandes passions mais dont les divergences avec les siens l’en avaient privé depuis son accession au pouvoir, le 05 septembre 2021. Le Colonel Mamadi Doumbouya, en uniforme de la Mamaya était bien présent ce 29 juin et le lendemain pour inaugurer la nouvelle enceinte dédiée à ce rituel très populaire. Le lieu est bien joli, mais il est exigu pour une cérémonie qui mobilise du monde, surtout quand elle reçoit un invité exceptionnel. Rien a pu altérer la ferveur. Même pas la cérémonie parallèle organisée par le RPG à son siège dans le but clairement avoué de boycotter la Mamaya. C’est plutôt celle de l’ancien parti au pouvoir qui n’a pas connu une mobilisation à la hauteur des ambitions affichées.

default

Pendant ces deux jours, Mamadi s’est régalé. Il était soulagé d’être à cette fête qui lui a beaucoup manqué, nous témoignent ses proches.

Du haut de la tribune, le géant dessinait des gestes de la tête et de la main, signe d’une approbation, malgré des couacs liés à l’organisation.

Le colonel-Président a aussi fait dans la séduction.

Entouré de sa femme et de ses enfants, il ne se gênait pas de se lever de son siège présidentiel pour aller en personne accueillir les parents et invités, puis les installait à ses côtés. Il l’a fait avec la femme du PM, par ailleurs marraine de l’édition 2023. Il l’a aussi fait avec sa sœur, pour qui il a fait lever son petit garçon qu’il a ensuite installé sur ses genoux, avant que le protocole, dans l’embarras, ne trouve une place assise pour le gamin. Le sens de la famille et l’attachement à la tradition, une explication qui a été donnée au geste, ont séduit.

Les gestes de séduction à l’endroit d’une population qu’il savait pas tout à fait acquise, le parrain O+ ne s’en est pas privé pendant son séjour. Sa visite au domicile familial et les petites blagues avec la famille et d’autres personnes ont été beaucoup commentées.

Aussi, lui et ses proches ont évité des sujets se rapportant au système déchu. Pas un seul mot sur le régime d’Alpha Condé. C’était peut-être la consigne qui a été donnée pour éviter tout quiproquo devant déboucher sur des désagréments.

A la Mamaya, ce que l’invité de prestige n’a pas fait, c’est descendre dans l’arène pour esquisser des pas de danse comme il le faisait constamment avant le 05 septembre 2021, bien que ce soit son sèrè, Dandiya 4, l’organisateur de la Mamaya.

Le choix du Président de célébrer tout en sobriété cette fête, chez lui, a permis un rapprochement avec les siens.

Pour preuve, la haine et le mépris avec lesquels on évoquait le nom du Président de la transition, dans les temps, ont muté.

Demeurant militants et sympathisants de l’ancien parti au pouvoir et le clamant haut et fort, les Kankanais ne souhaitent cependant pas désormais faire la guerre à leurs fils au pouvoir, qui continue de faire des efforts pour améliorer ce climat. En témoignent la desserte en courant électrique, toute la nuit, de 19h à 06h, et le bitumage de certaines voiries urbaines.

Mognouma depuis Kankan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
11 ⁄ 1 =