Tidjane Soumah dresse un bilan très négatif du régime d’Alpha Condé et flingue Bantama Sow

Spread the love

Après le renversement du pouvoir d’Alpha Condé par le Colonel Mamady Doumbouya et ses hommes, l’opérateur culturel Tidjane Soumah dresse un bilan très négatif du régime déchu.

Dans son intervention, le patron de Tidjane World Music n’est pas allé avec le dos d’une cuillère. C’est sans langue de bois, qu’il dépeint le bilan des différents acteurs qui se sont succédés à la tête du département de la Culture. A cet effet, il estime que Bantama Sow a été catastrophique et le désigne comme le pire ministre de la Culture de l’histoire de la Guinée.

« En 11 ans du régime d’Alpha Condé au pouvoir ça été un échec 100% dans le domaine de la culture. Commençant par Ahmed Tidjane Cissé, il a été nommé pour la forme, il n’a jamais eu son budget. Il meurt meurtri. Et les autres ministres arrivés. Le seul qui a essayé et tenté aurait été Siaka Barry. Il a eu la prétention de faire un peu le programme des nations unis. Mais le problème de Siaka, il avait des ambitions politiques et sa division avec Bantama a été fatale pour lui. Le cas de Amirou Conté. Il a été pris pour des raisons politiques, après 4 à 5 mois il est mis au dehors sans résultat. Quand on prend Bantama Sow, ça été la catastrophe, ça été le plus mauvais ministre de la Culture de l’histoire de la Guinée, un ministre de la Culture arrogant qui n’a aucun niveau d’approcher les gens », dira le promoteur culturel.

 Plus loin il ajoute : « Si je fais le  résumé de la politique entre le privé et l’Etat ça été un échec. On a vécu en forme de clan. On nomme des hommes qui sont à l’entour qui ont gâché la culture au niveau des privés, on nous divise pour régner. C’est très dommage. Ça été 11 ans de division, 11 ans sans aucun investissement. Par exemple moi seul individu et compagnie, j’ai apporté à l’artiste guinéen de mon temps à maintenant plus 8 milliards 400 millions et c’est prouvé. L’Etat a apporté quoi à l’artiste ? La Guinée est sans infrastructure culturelle. En 50 ans rien n’a été fait, la solution c’est de libérer complètement le palais du peuple et de ramener le jardin 2 octobre au patrimoine bâti »,a-t-il proposé.

IB/GCM.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
29 + 30 =